LOADING

Type to search

Qu’est-ce que l’anévrisme

Santé médecine et bien-être

Qu’est-ce que l’anévrisme

Sandra mars 15, 2021
Share

Un anévrisme ou anévrysme est la dilatation au niveau d’une artère. Il arrive que la surface touchée soit une veine, mais c’est rare. Souvent, il prend la forme d’une poche reliée au reste de l’artère par une zone plus étroite qu’on appelle « collet ». La dilatation progresse au fil du temps et fragilise la paroi de l’artère qui, à partir d’une certaine taille, va fissurer et rompre pour ensuite provoquer une hémorragie interne. Par ailleurs, on peut relever différents types d’anévrismes. Le mal peut être traité, mais il faut également le distinguer de l’AVC, étant donné que le traitement n’est pas le même pour ces deux maladies.

Les différents types d’anévrismes

Les anévrismes peuvent se manifester sous la forme d’une poche. On a alors affaire à un anévrisme dit sacciforme. Le diamètre de celui-ci peut être de plusieurs centimètres. Il peut aussi se présenter sous la forme d’un élargissement anormal de l’artère (sur quelques centimètres). On parle alors d’anévrisme fusiforme, car il prend la forme d’un fuseau. À noter que les anévrismes peuvent toucher différentes artères et aortes, mais peuvent aussi se trouver à différents endroits du corps.

  • Les anévrismes des artères du cerveau

On a ici affaire à la forme la plus fréquente d’anévrisme. Il prend le plus souvent la forme de poche et se situe à la base du cerveau. Les anévrismes du cerveau sont responsables d’environ 10% des AVC. Une rupture d’anévrisme dans le cerveau cause une hémorragie. Cela va s’en suivre par une pression au niveau des zones voisines et entrainer des lésions.

  • Les anévrismes de l’aorte

L’aorte est une artère de grande taille qui se situe à la sortie du cœur pour mener vers la colonne vertébrale. Elle se divise ensuite pour s’éparpiller vers les intestins, les reins, le foie, les jambes, etc. Les anévrismes de l’aorte sont souvent de type fusiforme et affectent la partie inférieure de l’aorte. On parle alors d’anévrisme de l’aorte abdominale. Cette forme d’anévrisme concerne plus de 90% des anévrismes qui se situent hors du cerveau.

  • Les anévrismes du cœur

Suite à un infarctus du myocarde, la paroi du cœur peut devenir fragile et former un anévrisme à cause des battements de cœur. Celui-ci prend la forme d’une poche et prend souvent place au niveau du ventricule gauche. Il peut causer une insuffisance cardiaque.

Les autres anévrismes

L’anévrisme peut toucher différentes parties du corps. Ainsi, on peut en trouver au niveau des artères du bassin, des genoux ou du foie. Dans certains cas, on peut rencontrer ce qu’on appelle pseudo-anévrisme. Il s’agit ici d’une brèche qui s’ouvre dans une artère, mais sans qu’il y ait anévrisme. Toutefois, la poche de sang qui se forme occasionne les mêmes symptômes que ceux d’un anévrisme. Face à ce genre de cas, il n’y a que les examens complémentaires qui peuvent identifier s’il s’agit d’un pseudo-anévrisme ou d’un véritable anévrisme.

 

Le traitement de la maladie

Après diagnostic et découverte d’un anévrisme de l’aorte, le traitement pour guérir le mal consiste souvent à supprimer celui-ci et à mettre une prothèse de l’aorte. Pour ce faire, il faut passer par une chirurgie classique ou par l’utilisation d’une sonde dans une artère pour atteindre l’anévrisme.